Accueil Actu Santé Comment se déroule la récupération postopératoire après une chirurgie bariatrique ?

Comment se déroule la récupération postopératoire après une chirurgie bariatrique ?

0
10
chirurgie bariatrique

Les interventions de la chirurgie bariatrique permettent de traiter l’obésité et d’aider les patients à retrouver une bonne santé et de perdre du poids. Ces interventions permettent également à travers la perte de poids de traiter des pathologies comme le diabète de type 2, des problèmes cardiovasculaires, des troubles respiratoires, un inconfort psychologique dû à l’incapacité physique de se déplacer normalement et de se déplacer facilement.

La chirurgie bariatrique : comment l’aborder ?

Bien que la maladie de l’obésité soit la même, il existe différentes manières de la combattre, car cela dépend en grande partie du trouble alimentaire qui en est à l’origine : hyperphagie, goinfrerie, alimentation sucrée, fringale, grignotage…

Importance de l’approche pluridisciplinaire dans le traitement de l’obésité

Il faut également prendre en compte les troubles psychologiques qui nous amènent à considérer la nourriture comme un refuge sûr, et examiner attentivement les éventuelles affections psychiatriques (dépression majeure, maladie bipolaire, etc.) et les troubles nutritionnels, tels qu’une alimentation incontrôlée, qui sont des contre-indications absolues au traitement chirurgical.

En d’autres termes, l’obésité est une maladie très complexe, c’est pourquoi elle doit être traitée par une approche multidisciplinaire chirurgien-nutritionniste-psychiatre. L’objectif est d’évaluer l’aptitude du patient à être opéré en évaluant sa capacité à respecter les règles diététiques et comportementales qui lui seront prescrites après l’opération et d’établir, en fonction du patient en question, quelle intervention serait la meilleure pour lui. Il n’existe pas d’intervention unique.

Indications de la chirurgie bariatrique

Enfin, il est important de rappeler que le candidat à la chirurgie bariatrique doit :

  • Vous avez déjà essayé de perdre du poids en suivant un régime et en faisant de l’exercice ;
  • Malgré une perte de poids, ne pas être capable de maintenir cet état bénéfique pendant plus de six mois ;
  • Démontrer un haut niveau de motivation pour améliorer leur santé ;
  • Avoir conscience de la façon dont la vie peut changer après une opération.

En d’autres termes, la chirurgie bariatrique, que ce soit une sleeve gastrectomie ou un bypass gastrique, est une option viable pour tous ceux qui souffrent d’obésité sévère mais qui n’ont pas réussi à perdre du poids par des pratiques non chirurgicales normales (régime et exercice) et qui ont une attitude proactive pour faire face à la période pré et post-chirurgicale.

L’intervention est encore plus adaptée aux personnes présentant des pathologies secondaires à l’obésité telles que l’hypertension, l’apnée obstructive du sommeil, l’intolérance au glucose, le diabète sucré, des valeurs élevées de cholestérol et de triglycérides dans le sang.

Bien que l’indice de masse corporelle soit considéré par la plupart comme étant de première importance pour établir l’indication d’une intervention chirurgicale (entre 30 et 40), l’état clinique du patient est encore plus important, celui-ci étant défini comme étant « à risque » de syndrome métabolique lorsqu’il présente au moins trois des symptômes suivants :

  • Un tour de taille supérieur à 102 cm pour les hommes et 88 cm pour les femmes ;
  • Une pression artérielle élevée supérieure à 130 (maximum) et 90 (minimum) ;
  • Une glycémie à jeun supérieure à 110 mg/dl ;
  • Un taux de cholestérol supérieur à 200 mg/dl ;
  • Un taux de triglycérides supérieurs à 150 mg/dl.

Récupération et suites de la chirurgie bariatrique

On peut dire que le rétablissement après une chirurgie bariatrique se fait sur deux fronts : le plan alimentaire et le plan physique. Toutefois, avant de les expliquer en détail, il convient de rappeler qu’en moyenne, le séjour à l’hôpital dure 2 nuits et 3 jours après l’intervention. Au cours des 24 premières heures, la douleur postopératoire sera gérée par des analgésiques légers.

L’utilisation d’une sonde nasogastrique ne sera pas nécessaire. Les points de suture seront retirés après huit jours. Quelle que soit l’intervention chirurgicale pratiquée, le patient suivra un régime semi-liquide pendant les 20 premiers jours, qui sera progressivement complété par une alimentation solide. Cependant, la quantité de nourriture doit toujours être assez limitée. Sinon, si le patient dépasse la nouvelle capacité de son estomac, des nausées peuvent survenir. Cependant, les restrictions alimentaires seront également définies en fonction du type d’intervention (sleeve gastrectomie ou le bypass gastrique), il n’y a donc pas de règle générale.

L’activité physique, quant à elle, devra également être reprise progressivement. Le travail peut être repris après l’enlèvement des points de suture, c’est-à-dire après huit jours. En tout cas, il doit être léger. Le travail de bureau est autorisé, mais pas le levage de charges lourdes.

Ensuite, lentement et progressivement – en fonction de la façon dont le corps réagit à l’opération – le patient pourra reprendre ses activités professionnelles et physiques normales.

Y a-t-il des risques ou des effets secondaires après une chirurgie bariatrique ?

Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe des risques ou des effets secondaires après une chirurgie bariatrique. Il va de soi que ceux-ci sont réduits dans des mains expérimentées et qualifiées et qu’ils dépendent également du type de chirurgie pratiquée.

Dans tous les cas, après toute intervention chirurgicale, le chirurgien prescrira le traitement le plus adapté au patient et veillera à ce que les suites de l’opération se déroulent de la meilleure façon possible. Pour cette raison, il organisera également plusieurs examens de suivi, que le patient devra suivre.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici